Bac, carte scolaire, service public : calendrier d’action de la FSU ces prochaines semaines.

mercredi 24 janvier 2018
par  FSU 03
popularité : 12%

Ce mercredi 24 janvier, le "rapport Mathiot" contre le lycée, le Bac et le droit aux études a été rendu public. ParcourSup met en place des dispositifs de filtrage avant même le vote de toute loi. Et les informations commencent à parvenir au SNUIPP-FSU concernant les mesures de carte scolaire. Les responsables départementaux FSU, SNES-FSU et SNUIPP-FSU se sont réunis tout à l’heure. Voici notre programme pour agir.

Jeudi 25 janvier : tenue du CTA, Comité Technique Académique, au rectorat, reporté d’une semaine suite à l’opposition unanime des organisations syndicales à la répartition des moyens annoncée lors du précédent CTA : -378 heures en collèges sur l’académie, soit l’équivalent de 14 postes dans l’Allier, rabotage des dotations de tous les lycées de 0,5%, -11% des moyens pour les SEGPA, aucun poste en plus dans le 1° degré au niveau académique et sur l’Allier.

Vendredi 26 janvier
 : en fonction de la teneur du CTA de la veille, auquel participera, de l’Allier, notre camarade Stéphane Zapora du SNUEP-FSU, nous allons demander la tenue pressante de Groupes de travail du CTSD (Comité Technique Spécial Départemental) sur les écoles et les collèges afin que la transparence soit assurée le plus rapidement possible sur les menaces de fermetures de classes et de divisions.
En effet, à ce jour, le SNUIPP-FSU a information des fermetures suivantes envisagées :
- l’une des 6 classes du RPI Marcenat/Paray/Loriges où la mobilisation locale a commencé,
- l’une des 5 classes du RPI Treteau/Chavroches/Cindré,
- une classe à Lusigny,
- la 5° classe de Montbeugny à nouveau menacée alors qu’en cette rentrée, avec une prévision initiale de 92 élèves - il y en a finalement 99 - la fermeture n’avait pas eu lieu, et que la prévision actuelle pour 2018 est de 95 élèves,
- une classe à St-Gérand sur les 3 classes du RPI La Ferté/St-Gérand,
- inquiétudes à Billezois, Murat/Chappes/Chavenon, et dans d’autres écoles : nous sommes en train de nous informer avec les collègues, mais aussi les parents et les élus.
Actualisation jeudi 25 : menace de fermeture à Beaulon.
Actualisation vendredi 26 : idem à Busset.
Actualisation lundi 29 : Jean Renoir à Montluçon en maternelle alors que les effectifs sont stables et passeraient de 19,5 à 26 après fermeture ...
Dans ces conditions, il parait anormal que le groupe de travail du CTSD ne soit, pour l’heure, convoqué que le ... 28 février. La carte scolaire ne doit pas relever de la diplomatie secrète !
Ajoutons que suite aux mobilisations et interventions de l’an dernier et des mois écoulés, une 4° classe a ouverte à Bourbon-l’Archambault à la rentrée de janvier, et que l’école Pourcheroux de Commentry a des effectifs qui ne permettent pas de la menacer d’une fermeture de classe à la rentrée prochaine !

Samedi 27 janvier la FSU participera à l’assemblée départementale du Réseau Education Sans Frontières, alors que la situation, dans l’Allier aussi, se tend concernant les droits des enfants et jeunes demandeurs d’asile.

Mardi 30 janvier la FSU avec la FGR-FP et les autres organisations syndicales de retraités apporte son soutien à la mobilisation des personnels des EHPAD (voir précédent article).

Mercredi 31 janvier les cartes des retraités au président de la République seront remises en préfecture et sous-préfectures.

Jeudi 1° février la FSU est conviée par la direction des personnels à une réunion préparatoire aux élections professionnelles au Conseil départemental. Elle y sera représentée par notre camarade Liliane Robert, agent au collège de Varennes, pour le SNUTER-FSU.
Dans le même temps, la FSU a écrit depuis maintenant 10 jours au président du Conseil départemental pour une rencontre.

Samedi 3 février le SNUIPP-FSU participe, au niveau académique, à une manifestation avec UNSA, CGT-Educ et SUD pour demander des créations de postes.

MARDI 6 FEVRIER, après que des réunions se soient tenues dans les lycées, le SNES-FSU appelle à la grève pour adresser un coup de semonce au ministre qui entend imposer 9 filières à la place des voies du lycée général, avec des milliers de suppressions de postes à la clef, alors que ParcourSup commence à sévir.
Les syndicats du second degré de la FSU fixeront des rendez-vous aux personnels à Moulins, Vichy et Montluçon et tiendront une conférence de presse départementale.

Mercredi 7 février, à 14h à Tronget, se réunira le Conseil fédéral départemental de la FSU pour faire le point sur ce début de mobilisation et discuter de la suite.
Nous envisageons, si possible le même jour, de réunir une première assemblée départementale invitant l’ensemble des syndicats, fédérations de parents, écoles et établissements mobilisés, pour agir ensemble et peser là où cela se décide.


Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

3 mai 2017 - Défense des libertés, protection de nos élèves et de nos enfants.

Des membres de la FSU -son secrétaire départemental et des professeurs du lycée- ainsi que des (...)

16 décembre 2016 - Alep.

L’écrasement d’Alep Est par l’armée russe, les milices islamistes chiites Hezbollah, iranienne, (...)