Carte scolaire et moyens du second degré : nous continuons à agir.

lundi 13 mars 2017
par  FSU 03
popularité : 4%

Lors du CDEN du vendredi 18 février, la FSU avait donné rendez-vous pour discuter des suites à donner le mercredi 8 mars.
Suite à cette réunion, la FSU avec les fédérations CGT, FO et SUD de l’éducation et les parents d’élèves FCPE de l’Allier demandent un rendez-vous à a Mme la DASEN le mercredi 22 mars à 15h, juste avant que ne commence la période dite de "réserve" pour cause d’élections.
Il s’agit, d’une part, de faire remonter au ministère la demande d’augmentation des moyens, d’autre part de revenir sur le fait que la répartition des moyens constants se fasse avant tout au détriment du nombre de classes et d’écoles.
Les écoles et personnels mobilisés sont invités à soutenir cette délégation et éventuellement à y adjoindre des représentants. C’est ainsi que la mobilisation continue contre la fermeture à Vallon en Sully, où les représentants des parents ont écrit au ministère, et pour une ouverture à l’école Louise Michel de Montluçon, où parents et personnels ont été reçus par l’IEN et lui ont remis les effectifs qui s’annoncent, alors que ceux-ci sont déjà très chargés.
Nous avions en outre, dans notre déclaration faite lors de ce CDEN, déploré le fait que 1,5 poste d’IEN coordonnateur + mission sécurité soit pourvu au détriment des classes, les deux lignes budgétaires ayant été groupées. Or, Mme le Recteur a déclaré le 8 mars à une délégation académique du SNUIPP-FSU que ceci n’était pas une obligation pour les Directions académiques et que si les CDEN demandaient qu’il en aille autrement, elle les suivrait. Y aurait-il donc là, même à moyen constant, une marge pour sauver ou ouvrir des classes ?

Concernant les collèges, le SNES-FSU 03 a participé, ce matin lundi 13 mars, au groupe de travail rectoral sur les postes en collège, préparatoire au CTA (Comité Technique Académique) du jeudi 16. Nous avons obtenu le maintien d’un poste sur les 13 supprimés (dont 6 postes occupés, plus deux postes en Segpa et le poste de l’Ulis de Néris qui devrait glisser sur un collège de Montluçon) pour deux ouvertures. Deux des suppressions concernent les Lettres classiques, clairement menacées par la "réforme du collège".
Force est de constater que les annonces accompagnant la "réforme du collège" ne sont pas suivies de créations de postes ! En particulier, plusieurs collèges ruraux de l’Allier auraient de manière urgente besoin que soient pourvus les postes de CPE (par exemple Le Donjon, Cérilly ...). Ce n’est pas le cas ...
Ce mercredi 8 mars le SNES-FSU de l’Allier a tenu une conférence de presse sur la fatigue des personnels en collège. Article à paraître incessamment !
En lycée, généraux et professionnels, la démographie évite les suppressions et impose des créations dans plusieurs établissements, le LP de Commentry perdant toutefois au total. Mais la baisse nécessaire des effectifs par classe est encore ajournée ...

C’est bien, en cette veille d’échéances électorales, une autre politique pour le service public qui s’impose, axée sur son développement et pas sur son recul !


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

3 mai - Défense des libertés, protection de nos élèves et de nos enfants.

Des membres de la FSU -son secrétaire départemental et des professeurs du lycée- ainsi que des (...)

16 décembre 2016 - Alep.

L’écrasement d’Alep Est par l’armée russe, les milices islamistes chiites Hezbollah, iranienne, (...)