Chaleur et électricité à Albert Londres.

dimanche 3 décembre 2017
par  FSU 03
popularité : 13%

Ce n’est tout de même pas une mince affaire : l’un des principaux lycées du département (et de l’académie), qui, précisons-le, comporte un internat et fonctionne le samedi matin, doit fermer le vendredi, décision prise un peu avant 16 h. Aux dernières nouvelles (selon le site du Lycée) il rouvre lundi, ouf ...

La raison : depuis la veille vers 16h, plus de chauffage ni d’eau chaude à Albert Londres, y compris à l’internat ... Selon La Montagne de Vichy la panne aurait "pour origine un programmateur électrique défaillant". Ce qui, à tort ou à raison mais inévitablement, conduit à faire le lien avec les problèmes électriques récurrents au lycée depuis la rentrée.

A cela s’ajoute une importante fuite d’eau qui s’est déclarée la même nuit à l’internat, avec inondation d’un hall et d’une salle d’étude, en plus de 3 chambres touchées.

Un besoin évident de transparence se fait sentir : personnels, BTS, élèves et parents devraient être informés de la situation et des délais, évitant ainsi les rumeurs. Un CA se tenait jeudi soir, discutant du recours massif au fonds de roulement de lycée pour assumer une très importante hausse des dépenses de chauffage, alors que la chaudière à bois est inutilisable depuis maintenant des mois, et que le chauffage est désormais entièrement assurée par le gaz, cependant que la chaudière ne marchait déjà plus, information ignorée des représentants participants à la réunion ...

Au moment où M. Wauquiez, président de la Région "AURA", se targue de lancer un "plan Marshall" (sic ! ), pour les lycées, dont les deux points forts semblent être les portiques avec vidéosurveillance et le financement sur fonds publics de l’enseignement privé confessionnel sous contrat et même hors contrat, un mini "plan Marshall", mais bien réel celui-là, semble nécessaire pour que les nécessités de base fonctionnent à Albert Londres avec les moyens humains correspondant.

Les syndicats de la FSU (SNES, SNUEP, SNEP, et le SNUTER qui soutient le mouvement des agents pour des créations de postes, non prévues dans le plan du Marshall Wauquiez !) s’adressent au Conseil régional pour dire qu’une intervention urgente mettant fin aux dysfonctionnement s’impose :

"M. le Président du conseil régional,

la récente panne de chauffage en pleine vague de froid au lycée Albert Londres de Cusset, s’ajoutant à des difficultés nombreuses concernant l’alimentation électrique dans la partie "ateliers" du lycée depuis la rentrée, nous conduisent à vous alerter quant à la nécessité d’assurer dans les plus brefs délais les conditions pour un fonctionnement normal et sécurisé du service public d’éducation."


Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

3 mai 2017 - Défense des libertés, protection de nos élèves et de nos enfants.

Des membres de la FSU -son secrétaire départemental et des professeurs du lycée- ainsi que des (...)

16 décembre 2016 - Alep.

L’écrasement d’Alep Est par l’armée russe, les milices islamistes chiites Hezbollah, iranienne, (...)