Dimanche 12 novembre 10h à Rocles : pour la réhabilitation de tous les fusillés pour l’exemple de 14-18.

mercredi 1er novembre 2017
par  FSU 03
popularité : 2%

Ce sera le 9° rassemblement de Rocles : il est appelé à ce jour par les Amis de Pierre Brizon, la Libre Pensée, la Ligue des Droits de l’Homme, la Fédération Syndicale Unitaire, l’Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC), l’Association Nationale des Anciens Combattants et amis de la Résistance (ANACR), l’Institut d’Histoire Sociale CGT du Bourbonnais, les Amis d’Ernest Montusès, le Mouvement de la Paix de la région montluçonnaise, par Jean-Paul Dufrègne, député de l’Allier et conseiller départemental, d’autres conseillers départementaux, des maires et conseillers municipaux de l’Allier, avec le soutien de l’UD FO.

Dans l’Allier, Pierre Brizon, député socialiste, a refusé de voter les crédits de guerre à partir de l’été 1916. Après la guerre, une importante mobilisation avait arraché la réhabilitation des 6 fusillés de Vingré, dont trois étaient de l’Allier : Jean Quinault de Vallon-en-Sully, Claude Pettelet de La Guillermie et Pierre Gay de Treteau.

Du coté des élus, l’impulsion du Conseil Général en mars 2009 et de la municipalité de Franchesse en septembre 2011 ont conduit à l’adoption de voeux, à chaque fois unanimes, de 45 autres Conseils Municipaux du département exigeant la réhabilitation de tous les fusillés pour l’exemple de 1914-1918.

On parle beaucoup de "devoir de mémoire". Il s’agit ici à la fois de vérité (historique), de mémoire (populaire), du mouvement ouvrier, et de l’honneur de la république, la vraie, par opposition au déshonneur de l’Etat. C’est une cause démocratique pleinement actuelle, au moment du centenaire de la révolution russe qui fut d’abord un immense mouvement pour arrêter la guerre, au moment où l’Etat "moderne" veux détruire les droits sociaux réalisés par les générations qui ont subi ça.

L’Association des amis de Pierre Brizon nous informe ( v. ci-dessous) que le gouvernement, saisi par deux questions orales, dont celle du député de l’Allier JP Dufrègne, de la question, a à nouveau répondu négativement : pas de réhabilitation en bloc de tous les fusillés au motif qu’il y aurait ... une borne intéractive au Musée des Invalides qui rappelle leur existence ! Voila donc le "devoir de mémoire" officiel !

La FSU interviendra à ce rassemblement et appelle les personnels qu’elle représente à y participer.


Documents joints

OpenDocument Text - 29.1 ko

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 mai - Honte.

Lorsque, voici quelques jours, nous avions écrit sur le site de la FSU 03 l’article "Une (...)