Droit des enfants à la scolarisation et au logement, SUITE.

vendredi 14 juillet 2017
par  FSU 03
popularité : 28%

En ce 14 juillet, le Réseau Education Sans Frontière, dont la FSU est partie prenante, nous fait savoir que les services préfectoraux de l’Allier ont explicitement indiqué à l’association Pas sans toit Moulins la validation par le Préfet du principe du maintien en CHRS (Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale) ou en hôtel des familles avec enfants de moins de trois ans.
C’est là un engagement, au niveau départemental, à ce que l’on n’assiste pas à des expulsions de bébés comme cela est arrivé ailleurs, et c’est l’application de la loi concernant l’obligation de protection des personnes vulnérables.
Nous y voyons un résultat de l’action menée tout au long de l’année scolaire qui vient de se terminer pour le droit à la scolarisation de tous les enfants et donc contre le "turn over" des hébergements d’urgence sur Moulins, Vichy et Montluçon.
Ce "turn over" a, avec les vacances, repris pour les familles n’ayant pas d’enfants de moins de 3 ans. Rappelons que la convention internationale des droits de l’enfant, dont la France est signataire, affirme le droit à la nourriture, au logement, à la vie de famille, aux soins et à la scolarisation, que ces droits fondamentaux vont ensemble et ne sont pas dissociables, et qu’à 3 ans et un jour on est toujours une personne vulnérable.
Que ce 14 juillet soit donc l’occasion de rappeler qu’en vue de la rentrée scolaire prochaine, la FSU comme RESF et l’ensemble des associations concernées seront vigilants pour le maintien ou le rétablissement de l’exercice de ces droits.


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois