Carte scolaire : l’appel de Tronget.

jeudi 8 février 2018
par  FSU 03
popularité : 3%

La réunion de Tronget hier 7 février a réuni une petite trentaine de participants dont les représentants de la FSU, de la FCPE, de la CGT et de SUD. Une discussion vivante a produit l’appel ci-dessous qui veut être à la hauteur des enjeux véritables. Il va de soi que toutes les organisations syndicales non représentées hier, les associations laïques et les amis de l’école publique peuvent et sont invités à s’y associer.
Cet appel est un appel à l’action. Ce jeudi matin un nouveau rassemblement se tenait devant la maternelle du RPI Terjat/Mazirat/La Petite Marche.

DERNIERE MINUTE : "VIRULENTS, VOUS AVEZ DIT VIRULENTS ?"

Ce matin, une réunion IEN/élus était censée avoir lieu à l’école de La Petite Marche, sur le RPI Terjat/Mazirat/La Petite Marche où une fermeture de classe est annoncée alors que les effectifs sont en hausse. Les parents avec leurs enfants, des pancartes, étaient rassemblées devant l’école. Mais ils apprenaient que la réunion avait été déplacée au dernier moment au CIO de Montluçon.
Neuf mamans descendent au CIO de Montluçon ... et le trouvent fermé par un cordon policier, d’où on leur dit que la préfecture a estimé nécessaire de prémunir le CIO envers "des parents virulents" qu auraient été signalés et qu’elles ne seraient pas admises à la réunion.
"PARENTS VIRULENTS", COLLEGUES ATTACHES A L’ECOLE PUBLIQUE, IL EST TEMPS DE S’UNIR TOUS DANS TOUT L’ALLIER : c’est le sens de "l’appel de Tronget".

Deuxième information de ce soir : demain matin à 8h 15 rassemblement des parents ("virulents" ?) pour défendre l’école maternelle Paul Fort à Montluçon, le maintien des 4 classes et pour que l’effectif des classes ne monte pas de 21 à 27 !

Et voici donc l’

APPEL DE TRONGET.

Nous nous sommes réunis mercredi 7 février 2018 à Tronget : citoyens, parents de Saint-Gérand de Vaux, enseignants, élus locaux de Buxières-les-Mines, organisations syndicales CGT-Educac’tion, FSU 03, SNUIPP-FSU, SUD-Education, parents d’élèves FCPE.

Nous lançons une alerte : la carte scolaire envisagée cette année franchit une étape par rapport à toutes les précédentes. Les nombreuses fermetures de classes imposées par l’absence de création de postes amorcent une refonte de la géographie de l’Allier allant contre les besoins et la vie des populations.

Elle serait l’amorce de fermetures plus massives encore l’an prochain, visant à contraindre communes, habitants, écoles, services publics, au regroupement territorial.

NOUS VOULONS ET NOUS POUVONS FAIRE VIVRE TOUS LES TERRITOIRES DU DEPARTEMENT.

Nous appelons donc les parents d’élèves, les élus, les personnels, la population, à agir partout pour la rentrée du 26 février, pour dire et afficher : Non aux fermetures, il faut plus de postes.

Nous soutenons les occupations et actions menées pour chaque école ou classe menacée.

Compte-tenu de la gravité de la situation nous demandons à être reçus par Mme le Préfet les 27, 28 février ou 1° mars.


Documents joints

PDF - 59.6 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

3 mai 2017 - Défense des libertés, protection de nos élèves et de nos enfants.

Des membres de la FSU -son secrétaire départemental et des professeurs du lycée- ainsi que des (...)

16 décembre 2016 - Alep.

L’écrasement d’Alep Est par l’armée russe, les milices islamistes chiites Hezbollah, iranienne, (...)