Les agents de la Région en lycées contre la hausse du temps de travail !

lundi 13 novembre 2017
par  FSU 03
popularité : 4%

Aujourd’hui les agents de Presles (lycée Albert Londres) ont fait grève deux heures, et pas n’importe quand bien sûr mais entre midi et deux : la grève, ça sert à montrer qu’on est utile et ce qui se passe quand on arrête.
Ils répondaient ainsi à un appel académique intersyndical lancé par la FSU territoriale (SNUTER-FSU), la CGT, l’UNSA et la CFDT. Nos camarades du SNUTER-FSU nous ont expliqué les principaux motifs de cette action :
Premièrement des créations de postes urgentes alors que le nombre d’élèves à nourrir à augmenté ces dernières années en lycée, et avec eux le travail d’entretien et d’accueil, trop méprisé et essentiel aux bonnes conditions de travail, et de sécurité, de toutes et de tous.
Deuxièmement le refus de la hausse du temps de travail par la mise en cause du protocole qui avait été acté, lors du transfert des agents vers la Région en 2005, notamment sous la pression de la FSU dans les négociations. Ce protocole transposait au Conseil régional le bénéfice d’une circulaire dite "Lang" de 2002 qui compensait les effets délétères de l’annualisation pour les jours fériés, en prévoyant que les heures des jours fériés tombant en période de travail soient bel et bien enlevées du nombre total d’heures annuelles dues. Faute de quoi ces jours fériés sont de facto rattrapés !
Voila justement qui rappellera quelque chose à nos collègues agents des collèges de l’Allier, où le SNUTER-FSU agit justement pour que ce rattrapage de fait n’ait plus lieu et cela immédiatement en ce qui concerne le 1°mai !
Cette hausse du temps de travail sans hausse de salaire est, dans les lycées, la conséquence de la fusion des régions Auvergne et Rhône-Alpes dans l’AURA de M. Wauquiez.
Le SNUTER-FSU a déposé un préavis de grève pour les agents de lycée pour toute la période en cours. L’objectif intersyndical est de faire monter la pression en vue du comité paritaire, qui, après avoir été reporté le 7 novembre dernier en raison du boycott intersyndical, aura lieu à Lyon ce vendredi 17 novembre.
FSU et CGT appellent les agents, dans ce cadre, à participer avec tous les salariés à la journée du jeudi 16 novembre pour le retrait des ordonnances Macron cassant le droit du travail.
La FSU Allier et ses syndicats du second degré appellent les personnels à manifester leur soutien et leur compréhension au mouvement de nos collègues des cuisines, du ménage et de l’accueil. La hausse du temps de travail nous concerne tous !


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois