Région Auvergne-Rhône-Alpes contre laïcité : ne serait-ce qu’un début ?

dimanche 8 janvier 2017
par  Juliette Grand
popularité : 4%

Au mois de décembre dernier, l’Observatoire de la laïcité de l’Allier, groupement unitaire formé en 2010, composé de : ADPEP 03, DDEN, FCPE, FGR-FP, FSU, GODF, Ligue de l’Enseignement, SNUipp-FSU, SE-UNSA et UNSA Education, a adopté un communiqué, envoyé à la presse, concernant les agissements antilaïques de certains représentants du Conseil Régional, son président L. Wauquiez en tête, avec la participation active de M. G. Collomb, maire de Lyon.
Peu après, il a fallu adopter un second communiqué sur un problème similaire ...
La FSU 03 donne connaissance ci-dessous de ces deux prises de position dont elle est partie prenante et pleinement solidaire. L’Observatoire de la laïcité de l’Allier se réunira le 25 janvier prochain.
En fichier joint nous donnons aussi connaissance du communiqué de plusieurs associations laïques sur ces deux sujets.
Les subventions de fonctionnement aux établissements d’enseignement privé confessionnels, pratique de l’ancienne région Rhône-Alpes, mais pas de l’ancienne région Auvergne, et les pressions sur les départements pour qu’ils fassent de même, sont en train d’augmenter, portant ainsi un peu plus atteinte à la liberté de conscience de tous.
Ce n’est donc qu’un début. Qui a dit que la laïcité est une vieillerie ?

{{}}Premier communiqué.

L’Observatoire de la Laïcité de l’Allier* condamne le pèlerinage des conseillers
régionaux de Auvergne-Rhône-Alpes auprès du Pape.

Les responsables de l’Observatoire de la Laïcité de l’Allier ont été particulièrement surpris d’apprendre par la presse qu’une délégation de 250 élus du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes conduite par le président Wauquiez s’était rendue en pèlerinage auprès du Pape. Ils condamnent cette démarche surtout s’il se confirme que ce voyage en avion a été financé par l’argent des contribuables.
Cette audience de nos représentants de la région, en leur qualité d’élus, avec un ecclésiastique est une intrusion d’une démarche religieuse dans la vie publique. C’est plus qu’une maladresse, cela s’apparente à une faute politique.
L’essence de l’État laïque consiste en ce qu’il est neutre envers tous les cultes, indépendant de tous les clergés, dégagé de toute conception théologique. De là découle une exigence de neutralité du représentant de l’État dans l’exercice de ses fonctions ne serait-ce que pour faire appliquer impartialement la loi.
Chacun peut avoir une démarche spirituelle personnelle mais pas en qualité de responsable de l’État. On va à l’encontre des principes de la séparation des Églises et de l’État et nous devons le rappeler à l’approche du 9 décembre, date anniversaire de cette loi.

{{}}Second communiqué.
Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes : Nouvelles atteintes au principe républicain de laïcité !

Monsieur Wauquiez, Président du Conseil Régional, affiche ostensiblement sa foi et multiplie les actes en faveur des pratiques catholiques faisant fi des citoyens de son territoire ayant d’autres orientations confessionnelles ou n’en ayant pas, multipliant ainsi les entorses au principe de laïcité, base de notre pacte républicain.
Alors qu’en Auvergne les subventions à l’enseignement privé des lycées, très majoritairement catholiques, avaient été suspendues et cela était rentré dans les pratiques et les mœurs, Monsieur Wauquiez les a rétablies (13 millions) aux dépens de l’enseignement public.
Alors que les élus sont les représentants d’un État Laïque, Monsieur Wauquiez les entraîne dans un pèlerinage auprès du Pape aux frais des contribuables, y compris de ceux qui ne se reconnaissent pas dans cette religion.
Et, cerise sur le gâteau, profitant du flou engendré par les récentes décisions pour le moins bizarres du Conseil d’Etat, Monsieur Wauquiez installe une crèche dans les bâtiments du Conseil Régional et justifie sa décision par des arguments complètement fallacieux.
Monsieur le Président du Conseil Régional confond Conseil Régional et cathédrale Saint Jean et vient faire concurrence au prima des gaules.
Alors que les subventions sont en baisse constante et qu’on nous rappelle sans cesse le besoin de faire des économies, la générosité du Président de Région pour les catholiques est sans limite. Ses électeurs se doutaient-ils qu’il enfreindrait aussi effrontément le principe de laïcité lui qui se doit, en tant qu’élu, d’être le garant des lois de la République !
Les lois de la République reconnaissent, et garantissent, la liberté de conscience, notamment religieuse, au citoyen Wauquiez mais interdisent à l’élu qu’il est d’enfreindre la neutralité qui sied à tout représentant de collectivité de la République. Le respect du principe de laïcité est seul capable d’apporter la paix civile. L’attitude provocatrice de M. Wauquiez ne peut qu’exacerber les tensions entre les citoyens qui ne partagent pas ses convictions religieuses aussi outrageusement affichées et entamer gravement son autorité, en particulier morale, quand il intervient en qualité de Président de la Région.
L’observatoire de la laïcité de l’Allier condamne totalement ces dérives et tient à rappeler le Président de Région à ses obligations laïques.


Documents joints

PDF - 201.5 ko

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois