"Remous autour d’une conférence à Vichy."

dimanche 15 avril 2018
par  FSU 03
popularité : 8%

Nous avons rendu compte de la réunion unitaire tenue à Vichy mercredi dernier à l’initiative de la FSU contre une réunion des courants politiques se situant à la droite du FN sur Vichy :
http://fsu03.fsu.fr/Reunion-unitaire-contre-l-ultra-droite.html
La FSU avait ensuite, comme il est d’usage, invité le journal La Montagne à une conférence de presse.

Ceci a donné une "indiscrétion" dans la Montagne du dimanche suivant, ce 15 avril. On y apprend que "des mouvements de gauche" ont condamné "la tenue de cette réunion publique regroupant des groupes d’extrême droite, partisans de la répression antisociale au moment où se multiplient les mouvements sociaux."
Petit problème, le passage cité est en fait le suivant :
"Les organisations soussignées condamnent la tenue d’une réunion publique à Vichy ce mercredi 11 avril regroupant des groupes d’extrême-droite, autour d’un ennemi de la démocratie et du suffrage universel, relayant des idées fascistes, partisan de la répression antisociale au moment où se multiplient les mouvements sociaux, et tenant de thèses historiques relevant du pur charlatanisme."
Les passages en gras ont disparu. La rédaction aura estimé risqué pour elle d’assumer la publication des termes qui s’y trouvent. Mais quand on coupe un texte qui vous a été remis, on place le symbole suivant : (...). Comme ça le lectorat est informé du fait qu’il y a coupure. Sans ce symbole, cela s’appelle un caviardage. Ce que confirme d’ailleurs la réécriture de la phrase avec le "s" ajouté à "partisan" et le point final mis à la place de la coupure finale.

D’autre part, interrogé - par téléphone et préalablement à la conférence de presse - par la Montagne sur la mairie de Vichy, la FSU avait indiqué que pour elle la mairie prend ses responsabilités en réservant des salles à l’ultra-droite, et que pour notre part nous ne remettons pas en cause le droit de réunion mais dénonçons publiquement le contenu de cette réunion, nous réservant la possibilité de discuter avec la mairie.
Certains participants à la conférence de presse ayant indiqué vouloir contacter celle-ci, la Montagne a pris les devants, permettant ainsi aux "services du maire" de souligner "que la liberté de réunion est une liberté fondamentale" !

Comme aurait dit Desproges : "Etonnant, non ?"


Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 mai 2017 - Honte.

Lorsque, voici quelques jours, nous avions écrit sur le site de la FSU 03 l’article "Une (...)