Courrier envoyé au Recteur ce matin. Sans commentaires.

 

 

M. le Recteur,

 membre suppléant du CAEN je comptais y participer ce matin, mardi 6 avril.
 Il m’a été totalement impossible de me connecter, le lien donné dans la pièce jointe me disant tantôt “Erreur fatale”, tantôt conduisant à un fichier d’installation d’un logiciel qui, à son tour, renvoyait vers Google !
 Je regrette – et je m’étonne – qu’après un an de visios, la connexion pour le CAEN se soit avérée si complexe et je crains que d’autres membres n’aient pareillement pu y participer.
 Cela d’autant plus que je comptais intervenir notamment sur la situation de l’Allier, où les dotations des principaux lycées nécessitent toutes une “rallonge” pour assurer au moins le maintien de l’offre de formation existante, alors que les classes frisent partout les 35 élèves, et où l’annonce tardive de la suppression d’un poste de CPE au lycée Paul Constans a suscité une importante mobilisation des personnels. Nous demandons, en toute urgence, le maintien de ce poste.
La FSU Allier avait en outre abordé la situation des collèges, où des fermetures de divisions affectent lourdement la structure de certains d’entre eux, et des Segpa, où les fermetures annoncées, alors que les orientations ne sont pas faites, semblent en contradiction avec les informations remontant du terrain, dans un courrier à M. le Ministre envoyé le 16 février dernier, qui traitait aussi de la situation du premier degré où les questions de carte scolaire ne sont pas réglées et ne peuvent l’être tant que le département perd 5 postes.
Le 22 février dernier, M. le chef de bureau des cabinets du ministre nous a annoncé qu’il nous serait répondu, ce que nous attendons encore à ce jour.
 
Veuillez agréer, M. le Recteur, l’expression de notre attachement au bon fonctionnement du service public national et laïque de l’enseignement.
 
Vincent Présumey, secrétaire départemental de la FSU Allier.

06 79 61 68 40.