Ce vendredi 5 juin 2020, le “secrétaire d’État auprès du ministre de l’action et des comptes publics” (hé oui, non seulement il n’y a pas de ministère de la Fonction publique mais le secrétariat d’Etat qui en a la charge est ainsi désigné !), Olivier Dussopt, a fait un passage à Yzeure et Moulins.

A cette occasion la CGT, FO et la FSU ont été reçus dans une délégation commune, bien représentative de plusieurs secteurs importants de la Fonction publique (Hôpitaux, Poste, Police, et pour ce qui nous concerne bien entendu l’enseignement public), par le représentant du ministre.

Tous les représentants présents ont mis en avant les mêmes revendications et souligné les mêmes dangers. Ce fut l’occasion de constater ensemble que les errements de certains chefs et sous-chefs en matière d’ASA (Autorisations Spéciales d’Absences) ces derniers mois se sont souvent reproduits …

La FSU est intervenue principalement sur deux points : le danger de mise à mal des missions du service public de l’éducation via les “2S2C” qui n’ont rien à voir avec une quelconque préoccupation sanitaire et visent à mettre du périscolaire à la place du scolaire pour ne pas avoir à créer des postes de fonctionnaires, et la nécessité de maintenir les Comités d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT), dont la place a été considérablement renforcée par la crise sanitaire. Cette question du rôle des CHSCT a également été abordée par la CGT à propos de la situation scandaleuse des 45 salariés du centre de tri postal de Moulins-Yzeure en droit de retrait contre le caractère dangereux du management dont ils sont victimes, droit de retrait reconnu par la Dirrecte mais dont la direction locale ne tient pas compte, les privant de salaire depuis maintenant 4 mois !

M. le représentant du secrétaire d’État auprès du ministre (1) n’a rien répondu sur les 2S2C, et nous a proféré une affirmation sidérante de la part d’un haut fonctionnaire censé connaître la fonction publique : aujourd’hui ce serait la même chose qui se discute dans les Comités Techniques et dans les CHSCT (2) ce qui justifie donc la disparition des seconds pour ne pas faire de doublons !

D’une façon générale, M. le représentant du secrétaire d’État auprès du ministre a exprimé des positions militantes affirmées : si le ministre en personne ne nous a pas reçus c’est parce qu’il ne discute qu’avec les dirigeants nationaux des syndicats ; la loi dite de transformation de la fonction publique ne sera en aucun cas abrogée ; et il est “inentendable” que les personnels soignants, les syndicats et la population envisagent de manifester le 16 juin vu le risque sanitaire qu’il feront prendre à la France !

Inentendable : les chastes oreilles de M. le représentant du secrétaire d’État auprès du ministre ne peuvent pas entendre que les travailleurs et leurs organisations sont capables d’organiser des manifestations avec gestes protecteurs et distanciation physique, lui dont le gouvernement a organisé le 1° tour des municipales en mars, raconté à qui voulait l’entendre qu’il ne fallait pas mettre de masques, empêché de tester en quantités suffisants, tenté de faire reprendre tout le système scolaire le 11 mai dernier, poussé à la non-distanciation physique dans les entreprises et les rames de métro sans oublier le Puy-du-Fou ! Culot ou inconscience ? Ou les deux ?

C’est très inquiétant pour le pays et pour sa fonction publique  : EN HAUT, ils sont complétement dans le cirage  !

Mais ceci doit nous encourager à prendre nos responsabilités : oui il faut des manifestations sécurisées, nous le ferons nous même, à commencer par le soutien à la Santé publique et à l’Hôpital public le 16 juin.

(1) N’ayant pas retenu son nom nous le désignerons ainsi …

(2) Les CT ont à connaitre des créations et suppressions de postes et de structures, les CHSCT, comme leur nom l’indique, de l’hygiène, de la sécurité et des conditions de travail : aucun doublon. Ce même jour au niveau national, la FSU avec la CGT, FO, Solidaires et les Autonomes ont quitté le premier “groupe de travail” sollicité par le ministère depuis la crise sanitaire pour parler de la … suppression des CHSCT !!!!