GRÉVE NÉCESSAIRE.

GRÉVE NÉCESSAIRE.

2018-12-05T17:38:03+00:004 décembre 2018|Catégories : À LA UNE|

La FSU Allier a déposé un préavis de grève auprès du Directeur académique des services de l’Éducation nationale le 20 novembre dernier, ainsi qu’auprès du président du Conseil départemental dans la Territoriale. Elle en a fait état en présence des représentants de la préfecture, de l’Éducation nationale et du conseil départemental lors du CDEN (Conseil Départemental de l’Éducation Nationale) du 27 novembre.

Ce mardi 4 décembre le premier ministre vient d’annoncer le report des mesures annoncées en matière de taxes sur les carburants et des hausses du gaz et de l’électricité. L’exécutif avoue pour la première fois un recul à l’échelle nationale, contrairement à ce qu’il avait toujours affirmé.

Salaires, retraites, services publics, statut de la fonction publique : sur tous ces sujets des « reculs » gouvernementaux, c’est-à-dire des avancées sociales, sont nécessaires. Et d’abord pour la jeunesse, nos enfants, nos élèves : des « reculs » sur Parcoursup, sur la réforme du Bac et du lycée pro, seraient autant d’avancées !

La seule et unique raison de ce tout premier recul est la peur devant la marche de tout le pays au blocage total pour le lundi 10 décembre, en même temps que les lycéens entrent massivement en mouvement, à la manière spontanée et – comment peut-il en être autrement ?- désordonnée qui est la leur, et qu’ils sont appelés par leurs organisations à la mobilisation vendredi 7.

C’est pourquoi la FSU 03 prend position : IL FAUT FAIRE GRÉVE, IL FAUT ALLER VERS LA GRÉVE TOUS ENSEMBLE.

Aujourd’hui ou demain, mais vite : car c’est maintenant que l’on peut protéger la jeunesse, arracher des avancées et enfoncer le clou. Et qu’on n’ait aucune crainte : ce qui aura été obtenu ainsi sera forcément démocratique !

Militants, syndiqués, collègues, en  votant aux élections professionnelles sabotées par le ministère (d’ici jeudi 17 h !), comme en entrant dans la grève générale qui se cherche,  vous apporterez le poids nécessaire de nos professions, vous jouerez le rôle social qui doit être le votre.

grève