“Journée de la femme”, journée des droits des femmes”, “évolution insuffisante des mentalités” … : le 8 mars est l’occasion d’un déferlement de morale.
Alors qu’il s’agit de lutte. Cette journée a été lancée par l’Internationale socialiste des femmes en 1908. En février 1917 (l’ancien calendrier russe était décalé), la manifestation qui eut lieu à son occasion a lancé la révolution russe.
Dans notre action syndicale quotidienne, nous rencontrons le machisme hiérarchisé en maintes occasions. Loin de bien des débats incriminant les “mentalités”, la FSU 03 salue le combat des femmes indiennes, et des paysans, ouvriers, pauvres, Dalits et Adivasis de tout le pays, et elle salue la place centrale des femmes au premier rang des manifestations contre la dictature de Rangoon à Minsk et au premier rang des victimes de la répression.
Image mise en avant de cet article : les paysannes indiennes se rassemblent pour marcher sur Delhi le 8 mars !
Ci-dessous : prisonnières politiques en Bélarus.