Pour faire du 5 décembre et de ses suites une réussite, nous lançons une caisse de grève pour les précaires et bas salaires de l’éducation.

Solidarité, grève, toutes et tous ensemble !

Les contractuels doivent voir leur place reconnue dans la lutte, et parmi eux les AESH mobilisés pour la reconnaissance de leur métier et contre le mode de calcul dérogatoire de leur salaire inventé par l’académie de Clermont-Ferrand : nous appelons à constituer une caisse de grève pour les collègues contractuels et commençons à l’alimenter aujourd’hui.

Vous pouvez la retrouver ici (vous pouvez partager !) :