Suite à la journée du 3 juin, l’action continue pour garantir la rectification salariale, et sur tous les sujets : nous appeleront à des assemblées générales d’AESH à la rentrée.

Un groupe de travail départemental ASH se tiendra dans l’Allier vendredi prochain, avec la totalité des organisations syndicales. L’existence de ce groupe de travail dans l’Allier résulte des actions menées par la FSU voici quelques années. Voici le courrier que, sans attendre, nous avons adressé à Mme la Dasen et à M. l’Inspecteur ASH :

Md la Dasen,

M. l’IEN ASH,

  nous vous adressons trois questions pressantes concernant les AESH :

 – des parents d’élèves en situation de handicap demandant une orientation en Segpa ou dans la voie professionnelle se sont entendus dire par des représentants de l’Éducation nationale que leurs enfants dans ce cas n’auraient pas d’AESH, ce qui est faux et peut dissuader de telles demandes d’orientation. Nous souhaitons que ceci soit clarifié au plus vite.

– alors que vous aviez précisé qu’aucun AESH du département ne devrait avoir plus de 3 élèves à suivre, le courrier adressé aux AESH en date du 7 mai dernier leur dit “qu’ils seront au service de tous les élèves notifiés du secteur de collège dans lequel ils seront affectés, et non plus attachés à un ou trois/quatre élèves, ou spécifiquement à une ULIS comme c’est le cas jusqu’à ce jour.”. Nous demandons à ce qu’il soit garanti qu’aucun AESH n’aura plus de 3 élèves à suivre.

– les affectations pour la rentrée prochaine semble se faire sur les PIAL, sans indication d’une école ou d’un établissement d’affectation comme précédemment. Ceci induit plus d’incertitude et de précarisation des situations. Nous demandons à ce que les affectations précisent l’école ou l’établissement d’affectation.

 Nous aborderons bien sûr ces questions au groupe de travail du 25 juin, mais compte tenu de leur caractère urgent, nous vous les adressons directement en vous remerciant par avance, pour les AESH, d’une réponse le plus rapide possible.

 Veuillez agréer l’expression de notre attachement au bon fonctionnement du service public de l’éducation.

Frédérick Paris, représentant AESH en CCP,

Vincent Présumey, secrétaire départemental de la FSU 03.