Le Comité Technique Spécial Départemental (CTSD, instance consultative sur les postes et les structures dans les écoles et collèges) s’est réuni ce mardi martin 29 juin. Le prochain se réunira le lundi 30 août.

A la demande de la FSU, de l’UNSA, de FO et du SNALC, la carte scolaire, qui initialement n’y figurait pas, a été mise à l’ordre-du-jour par Mme la Dasen. Dans sa déclaration préalable , rappelant notre lettre au ministre et la motion unanime du Conseil départemental, la FSU a rappelé la nécessité incontestable de postes en plus et non pas en moins dans ce département, alors même que des mobilisations contre des fermetures ou pour des ouvertures se pourvuivaient au RPI Audes/Chazemais/St-Désiré ou à Saint-Victor.

Des moyens provisoire pour l’année prochaine sont attribués justement à Saint-Victor (200 élèves) et à Serbannes (82 élèves), et l’Inspection académique se dit “vigilante” sur les écoles de Vendat et du RPI Montaigu/Boucé, où des ouvertures seraient nécessaires.

En outre, nous avons eu l’occasion de déplorer que la fusion des écoles Racine et Voltaire, à Montluçon, faisant suite à des fermetures de classes, et tenue pour actée depuis des mois, ne soient abordée au conseil municipal de la ville que … ce soir.

Concernant les collèges, des informations ou été données ou confirmés à la demande de la FSU : par rapport à février, des divisions de 6° ouvrent à Cusset, à Jaligny, à Domérat, à Émile Guillaumin (Moulins), à François Villon (Yzeure), et de 4° à Lapalisse, et une fermeture intervient en 6° à Néris. Nous sommes notamment intervenus sur les besoins persistant d’ouvertures de divisions dans plusieurs collèges dont notamment Jules Verne (6°) et Jules Ferry (5°) à Montluçon, et sur les inquiétudes concernant les postes nécessaires à l’upe2a de Jules Verne, collège en REP+ qui, fait intéressant, voit des demandes d’inscriptions hors de sa zone.

Le point sur la situation sanitaire recoupait le contenu du CHSCTD tenu le jeudi précédent. La situation épidémique dans l’Allier est actuellement encourageante, mais le “variant Delta” n’est pas encore arrivé. 1681 cas en milieu scolaire ont été comptabilisés depuis septembre : 677 dans les écoles dont 592 élèves et 85 personnels, 574 en collèges dont 535 élèves et 39 personnels, 430 en lycées dont 402 élèves et 28 personnels, se répartissant en 609 sur le secteur de Moulins, 587 sur celui de Montluçon et 485 sur celui de Vichy. La proportion de ces cas par rapport au total serait une donnée significative dont nous souhaitons la communication.

A ce CHSCTD  a été acté le fait que le dernier arrivage d’autotests naso-pharyngés (collèges et lycées) serait distribué dans les établissements à la rentrée.