Fonction publique territoriale : explication du SNUTER FSU 03.

Fonction publique territoriale : explication du SNUTER FSU 03.

2018-12-02T14:47:19+00:002 décembre 2018|Catégories : À LA UNE|

Le message ci-dessous a été diffusé sur l’intranet du Conseil départemental. Il signale que, pour un syndicat en construction parmi les catégories féminines « en bas de la grille », la parité telle qu’elle est organisée au nom du « dialogue social » a contredit la promotion des femmes travailleuses !

Mais le SNUTER est bien présent et a déposé, au vu de la situation dans laquelle plusieurs de ses adhérents sont sur les barrages routiers, un préavis de grève allant jusqu’à la fin de l’année civile auprès du président du Conseil départemental.

Que nos collègues agents sachent que la FSU départementale les soutient pleinement et qu’ils pourront compter sur elle.

 

Le SNUTER-FSU 03, syndicat des personnels territoriaux de la Fédération Syndicale Unitaire, ne présente finalement pas de listes aux élections du conseil départemental cette année.

Issu de l’Education nationale, nous sommes une section syndicale d’agents de collèges, mais nous avons manqué … d’hommes pour avoir une liste répondant aux exigences de « parité » en vigueur aujourd’hui !

Nous invitons les agents du Conseil départemental à participer à ce scrutin : il est important que le syndicalisme soit représentatif.

Mais vous pouvez regretter notre absence car nous avons été soit le seul syndicat, soit le premier, à intervenir sur les sérieux problèmes qu’entraîne l’annualisation du temps de travail, dont sont l’objet les agents de collèges et qui pourraient concerner toute catégorie du personnel touchée :

– l’annualisation entraîne un rattrapage de facto des jours fériés qui tombent hors vacances et week end car les heures correspondantes sont reportées sur le restant de l’année. Notre syndicat avait négocié autrefois des mesures de compensations qui ne se sont pas appliquées dans l’Allier en raison des … journées du président, dont chacun connaît le devenir, censées réparer la chose !

– ce rattrapage de facto concerne aussi le 1° mai ce qui est contraire au code du travail,

– les demi-journées fractionnées doivent bien être choisies par les personnels concernés et non pas déduites d’office du total annuel par le chef de service.

Au moment présent, il nous semble nécessaire d’intervenir sur le maintien du droit à plein salaire pour les personnels en temps partiel pour raisons médicales, plusieurs propos étonnant de la part de la médecine du travail nous ayant été rapportés.

Plus généralement, la défense du statut de la fonction publique, des missions de service public, des salaires et des retraites, des droits sociaux pour celles et ceux qui viendrnt après nous, tout cela va nécessiter d’agir tous ensemble énergiquement. Le plus tôt sera le mieux !

Nous continuerons donc à agir par les agents du Conseil départemental et les personnels territoriaux.

SNUTER-FSU 03 : Liliane Robert 06 72 87 51 54. FSU Allier 06 79 61 68 40.