Nous l’avons clamé dans notre conférence de presse de rentrée : il faut un “front uni” (formule du journal La Montagne !) pour les retraites.

Ce mardi 8 octobre près de 300 retraités ont manifesté à Moulins à l’appel de 10 organisations, dont la FSU et la FGR-FP, représentées respectivement par Daniel Levieux et Gérard Hatab dans la délégation reçue à la préfecture sur des revendications communes aux retraités et à la société qui se défend.

Mercredi dernier, la CGT, FO, la FSU et Solidaires se sont retrouvées à Montluçon pour une conférence de presse à laquelle la Montagne locale n’a pas jugé bon de venir, ne saisissant apparemment pas que la volonté d’unité départementale, précédant les initiatives nationales à venir, de nos 4 organisations, constitue un évènement social.

Suite à cette réunion un texte commun, inspiré d’un tract unitaire de Haute-Loire, a été adopté et une réunion-débat commune mise en route pour le jeudi 21 novembre, qui, pour la FSU, conclura donc son congrès départemental prévu les 20 et 21 novembre (nous en reparlerons).

La discussion va se poursuivre entre nos organisations et toutes celles qui voudront se joindre à nous pour expliquer clairement les enjeux :

* Macron appelle “universalisation” et veut faire passer pour de l’égalité ce qui serait l’individualisation des retraites : à chacun ses droits personnels, dépendant du nombre de points à la valeur fixée par le gouvernement chaque année !

* Il nous dit qu’il n’y aura plus “42 régimes”. Et pour cause : il y en aura 60 millions !

* C’est bien la fin du DROIT à un niveau de retraite GARANTI qui est annoncée, donc la fin du principe même du droit à la retraite !

Cette bataille groupera toutes nos batailles.