Il se passe quelque chose d’inquiétant à l’antenne Inspe (ex-ESPE ex-IUFM) de Moulins.

Nos camarades du SNUIPP-FSU de l’Allier ont programmé un stage ouvert à tous les personnels du 1° degré le mardi 21 janvier sur le thème QUELLE PEDAGOGIE POUR QUELLE ÉCOLE, avec Philippe Meirieu qu’on ne présentera pas. Et où donc ? A l’antenne moulinoise de l’Inspe, comme il se doit !

« Parce que pour le syndicat, la formation des personnels est une revendication permanente, parce qu’il n’y a pas d’école sans acteur qui s’y sente bien, parce que nos conditions de travail en dépendent, parce que nous n’avons plus le temps de nous réunir librement, parce que tout simplement c’est un droit, … »

Tout allait comme sur des roulettes : une entente on ne peut plus normale avec les responsables de l’antenne, saisissant la légitimité d’un stage syndical et l’intérêt formateur et pédagogique d’une telle initiative, avait permis d’organiser la journée.

Lorsque soudain … fin novembre, la branche administrative de la direction académique (clermontoise) de l’Inspe décide d’INTERDIRE la tenue de ce stage dans les locaux de l’antenne moulinoise et de placer les cours de façon à suggèrer aux stagiaires qu’ils n’ont pas intérêt à s’y rendre alors que ceci est leur droit !

Plus encore : cet accès d’autoritarisme est suivi d’une mise sous tutelle de l’antenne moulinoise et de la « destitution » de sa direction.

Bien entendu ces évènements, qui viennent alourdir le dossier « problème à l’Inspe », se déroulent dans le contexte que l’on connaît dans le pays et dans l’Éducation nationale. Un seul penseur : Blanquer !

Voila une dérive inquiétante dans une institution supposée porter les valeurs de liberté pédagogique (à moins que ce soit déjà un gros mots ici ?), de liberté de pensée, de laïcité. Une dérive mortifère.

Nous n’acceptons pas. Le stage, maintenu, aura lieu au collège François Villon et sera ouvert en séance publique à 17h. Place au libre débat et à la libre confrontation des points de vue sur l’école !

Le SNUIPP-FSU avec le soutien de la FSU 03 a rencontré le journal La Montagne. Un préavis de grève spécifique sera déposé ce jour là si, aussi incroyable cela serait-il, des pressions s’exerçaient et des intimidations envers les stagiaires. Incroyable, inenvisageable ? Sauf que quand les bornes sont franchies, il n’y a plus de limites. Et là, elles le sont !

L’article de La Montagne :

Le tract du SNUIPP-FSU 03 :

tract SNU

Le préavis de grève spécifique :

préavis snuipp-fsu